Jean Delisle, traître !

Voici ma réponse à un article écrit par Jean Delisle.

Prof. Jean Delisle est un traître. Il considère les taux de 0.24 $ par mot exagérés. C’est facile pour lui de dire ça, parce qu’il a un emploi privilégié et protégé à l’université. 0.24 $ par mot n’est pas excessif, mais un taux normal.

Considérez-le: les chroniqueurs gagnent 1 $ par mot à peu près, mais l’écriture d’une chronique pour un journal est plus facile que faire une traduction. Mon conseil : ne croyez rien de ce que Delisle écrit ou dit. Il vit dans sa tour d’ivoire et n’a aucune idée de la vie d’un traducteur indépendant.